Menu
0 Comments

Customiser sa voiture : les bonnes pratiques

Dans l’Hexagone, le tuning auto commence à gagner du terrain dans le sens propre du terme. De nombreux conducteurs investissent dans l’achat de pièces performantes et originales pour transformer leur véhicule à leur image. Il faut toutefois savoir que certaines modifications doivent respecter les réglementations du Code de la route français en vigueur au risque d’être verbalisé, immobilisé, voire sanctionné par un PV. Voici les bonnes pratiques pour mieux customiser sa voiture dans les règles.

Les pots d’échappement

L’installation de nouveaux pots d’échappement est tout à fait possible à condition de choisir des modèles moins bruyants. Comme avec les autres éléments du véhicule, vous devez aussi faire homologuer ces nouvelles pièces afin d’éviter les sanctions. N’hésitez donc pas à vous informer auprès de votre préfet pour connaître les démarches à suivre.

Le moteur

En matière de tuning, la modification du moteur est incontournable. Si vous souhaitez améliorer les performances de celui-ci, il est vivement conseillé de faire appel à un préparateur professionnel. Dans le cas contraire, votre compagnie d’assurance est à même de ne pas vous indemniser en cas d’accident. Quelle que soit la modification prévue, même l’installation d’un boîtier électronique, la loi oblige l’homologation de votre voiture auprès de la Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement (DRIRE) qui vérifiera ensuite que tout respecte les normes de sécurité.

Les systèmes de suspension

On a beau vouloir transformer sa voiture avec des pièces et autres éléments performants, mais encore faut-il connaître quelques limites. La majorité des véhicules tunés sont souvent relookés avec des pare-chocs et des ailes au raz du sol. Les forces de l’ordre sont à même de vous verbaliser si elles jugent que les modifications de la carrosserie peuvent impacter le contrôle de votre voiture. Il est possible de rabaisser celle-ci, mais tout en restant réaliste : pensez à une hauteur suffisante si vous roulez fréquemment en ville où les dos d’âne et les casseurs de vitesse n’y manquent pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *