Quand faire le contrôle technique de sa voiture ?

Le nouveau contrôle technique est appliquée depuis le 20 mai de cette année. Selon cette nouvelle règlementation, le nombre de points à contrôler n’est plus de 123 mais est passé à 133. Quant au nombre de défaillances, il n’est plus à 453, mais à plus de 600. Pour réaliser un contrôle technique, les conducteurs doivent se tourner vers un centre agréé.

Les obligations du contrôle technique

Le délai et la périodicité du contrôle technique sont définis par l’article R323-22 du Code de la route. Pour un véhicule neuf, il doit être effectué dans les six mois avant son quatrième anniversaire. Le contrôle technique doit ensuite être réalisé tous les deux ans. Si les 133 points à contrôler sont faits et n’ont montré aucun problème, le contrôleur colle un timbre sur le certificat d’immatriculation du véhicule attestant la validité du contrôle. Comme élément indicatif, il appose également une vignette sur le pare-brise de la voiture. A noter que si le contrôleur remarque un niveau supérieur de défaillance, la nouvelle réglementation sur le contrôle technique stipule que les réparations doivent se faire le jour même du contrôle. Pour gagner du temps, vous devez effectuer un contrôle technique dans un centre agréé près de chez vous. Si vous vivez ou êtes de passage à Vannes, passez votre contrôle technique à Vannes. Si les réparations ne sont pas faites le jour même, la voiture ne peut pas circuler. En cas de contrôle technique non valide, le propriétaire du véhicule peut subir différentes sanctions notamment une amende de 135 euros. La voiture peut être immobilisée. De ce fait, la carte grise est retenue par les autorités et n’est restituée qu’après un procès-verbal de contrôle technique favorable effectué dans les sept jours.

Le contrôle technique des voitures spécifiques

Le contrôle technique est le même pour les véhicules légers. Néanmoins, des mesures particulières sont imposées pour les véhicules spécifiques. Les véhicules GPL, électriques et hybrides sont soumis à des points de contrôle supplémentaires. Parfois, ceci nécessite le recours à un centre de contrôle spécifique. Les véhicules utilitaires, les camionnettes, les campings cars et les 4×4 doivent suivre des procédures spécifiques en fonction de leurs poids et encombrement. Les voitures utilitaires pour leur part doivent subir un contrôle annuel complémentaire sur la pollution. Enfin, les voitures de collection, dont le type n’est plus produit, nécessitent un contrôle technique tous les 5 ans si elles ont été mises en circulation après le 01 janvier 1960. Si elles ont été mises en circulation avant cette date, elles sont exemptées de contrôle technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *