Menu
0 Comments

L’essentiel sur le tuning automobile

De plus en plus de monde se passionne pour le tuning auto. Mais pour avoir un véhicule digne de ce nom, il faut passer par la modification et la personnalisation du véhicule. Quel que soit le type de tuning choisi, il faut respecter les règlementations et les obligations imposées par la loi. Trouvez ici l’essentiel sur le tuning automobile.

Des objectifs du tuning auto

Les avis sont partagés sur la qualification du tuning. Pour certains, il s’agit d’un sport, tandis que d’autres le considèrent simplement comme un loisir. Mais quelle que soit sa nature, le tuning doit viser trois principaux objectifs. Avant tout, il implique l’augmentation et l’amélioration de la puissance du moteur du véhicule. Il implique aussi l’ajout des équipements auto ainsi que la customisation du véhicule particulièrement au niveau esthétique. Dès lors que ces trois conditions sont remplies, on parle déjà de voiture de tuning.

Des types de voiture tunée

Il existe une large variété de voitures de tuning suivant leur pays de provenance. Pour les Américains, le fait de transformer le véhicule au niveau des jantes et des organiques c’est faire du Protuning. Lorsqu’on touche à la peinture en y apportant des décorations exubérantes, c’est faire du Lowriding en Amérique latine. Les Anglais parlent de Sleeper lorsqu’il s’agit de modifier la partie mécanique, des jantes et des suspensions.

Des règlementations à suivre

Il est important de noter que le fait de transformer la voiture pour le tuning modifie la conduite et peut altérer sa conformité. D’où la nécessité de la vérification réalisée par la Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement. Après étude du dossier et après inspection de la voiture, la DRIRE délivre un visa. C’est ce dernier qui permettra aux assureurs d’appliquer un tarif pour la voiture de tuning.
Par ailleurs, les voitures tunées doivent également respecter quelques obligations. Toutes doivent avoir une plaque d’immatriculation blanche à l’avant, jaune à l’arrière et les lettres doivent figurées en lettres bâtons. Il est interdit de teinter les vitres latérales et le pare-brise. Enfin, le pot d’échappement doit répondre à toutes les normes environnementales ainsi qu’aux règles antibruits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *