Menu
0 Comments

Conseils de pro : comment garder sa moto en bon état ?

Une moto mal entretenue occasionne souvent des réparations coûteuses. Elles accusent une perte de performance, une consommation excessive de carburant, ainsi qu’une dégradation qui est plus avancée que son usure normale. Sans compter les dysfonctionnements de la partie « moteur », si vraiment l’appareil manque d’entretien. C’est pourquoi si vous tenez à garder longtemps votre moto en bon état, voici quelques conseils de pro à suivre à la lettre.

Examen régulier de la machine

Vous aviez passé votre permis A en vue de profiter aussi longtemps que possible de votre engin à deux roues ? Alors, c’est certain que vous aurez besoin des conseils qui suivent pour chouchouter votre moto et la maintenir en forme. Sachez tout d’abord qu’au-delà du simple lavage, la partie interne de la moto a besoin d’être examinée régulièrement. C’est à partir d’une visite technique que vous allez pouvoir déceler toutes les anomalies de votre véhicule au niveau des pneus, des ampoules, des plaquettes, du moteur, etc. C’est à partir de ce diagnostic aussi que vous pourrez évaluer la performance de votre moto à un temps T.

Un entretien selon l’usage de votre moto

Deux motos d’une même référence, marque et performance à la sortie d’usine n’auront plus le même état après quelques années de conduite. La raison est simple, le maintien de leur qualité dépendra des entretiens du propriétaire, mais aussi des conditions d’utilisation de celle-ci. Par exemple, si vous habitez en campagne et si vous cheminez souvent sur des sentiers caillouteux, poussiéreux, il est normal que le filtre à air soit le plus impacté. Il est donc important d’ajuster l’entretien selon les conditions d’utilisations de la moto.

Entretien préventif

L’entretien préventif doit se faire une ou deux fois par an. Vous pourrez le faire une fois que vous aurez soigneusement nettoyé et séché l’engin. Veillez d’abord à ce que le moteur est froid et arrêté. Ensuite, avec un produit protecteur, vous pourrez pulvériser toutes les parties métalliques qui risquent de s’oxyder à savoir les filetages, les bobines d’allumage, les faisceaux, les jantes, les échappements, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *